Rat et les animaux moches


Ce roman graphique nous fait suivre les pérégrination de Rat. Armé de son petit baluchon de miettes, il quitte la maison isolée où il habitait après que l’humaine de la bâtisse ait encore une fois essayé de le chasser. Cette fois c’en est trop, il en a assez d’être insulté et réprimandé. Il part à l’aventure. Mais la vie est dure, et il ne trouve pas d’endroit accueillant en ville. Jusqu’à trouver, perdu dans la campagne, un havre de paix pour les animaux comme lui, que personne ne veut…

Le départ de Rat

Narré comme un conte, ce récit tout mignon illustré tout en noir et blanc et avec des dessins délicats et expressifs, est une vraie bonne découverte. C’est amusant, surprenant et visuellement beau.

L’illustrateur réussit l’exploit de rendre une grosse araignée velue mignonne et attachante. Idem pour le lombric, la sangsue, … Le village des animaux moche, fait de bric et de broc, est très réussi. L’ambiance est tantôt décontractée et à la fête, tantôt mélancolique. 

QUelques animaux moches mignons

Néanmoins, le sujet du rejet de ces animaux moches reste à mon avis assez superficiel et enfantin. Alors que cette communauté fait preuve d’une tolérance sans faille, l’absence de tolérance de l’extérieur n’est pas remise en question, ce qui est un peu dommage.

Mais Rat et les animaux moches est une douce lecture que je recommande tout de même sans hésitation !

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *